Salvdaor de Bahia

Considérée comme l’une des plus belles villes du Brésil par ceux qui ont eu la chance d’y aller, Salvador de Bahia est une étape incontournable lors d’un voyage à la découverte du plus grand pays lusophone du monde. Elle conserve de magnifiques souvenirs architecturaux de son passé colonial portugais, mais elle est aussi réputée pour ces trésors culinaires ainsi que pour sa musique. Il faut dire qu’elle est un symbole de cette culture afro-brésilienne qui tire sa richesse des métissages.

Salvador, une cité riche

La situation géographique de Salvador de Bahia, sur la côte atlantique au nord-est du Brésil, n’est pas étrangère au fait qu’elle a très tôt dans son histoire connu un essor économique qui a fait d’elle une place incontournable pour le commerce entre l’Europe et le jeune continent américain. Aujourd’hui elle peut toujours compter sur des bases solides, notamment son usine pétrochimique et sa raffinerie de pétrole. Mais Salvador est aussi la deuxième ville la plus touristique du pays, parce qu’elle a des attraits que peu de cités possèdent sur le continent sud-américain.

Salvador, une ville attirante

Salvador est le diminutif de São Salvador da Bahia de Todos os Santos soit  Saint Sauveur de la baie de tous les Saints, en portugais. On comprend cette dénomination lorsque l’on pousse les portes de son église Saint François (São Francisco), érigée au 17e siècle et possédant un décor d’une grande richesse. Mais Salvador ce sont aussi près de 80 km de plages entre la basse et la ville haute, étonnamment reliées l’une à l’autre par un ascenseur qui mérite d’être emprunté au moins une fois.

Cette portion de côte océanique est incontournable : elle fait la joie à la fois des surfers, des amateurs de plongée et des contemplatifs, qui pourront y passer des heures à admirer les beautés de ses calanques. De plus les enfants y trouveront les meilleurs endroits pour se baigner et passer des heures à jouer dans les vagues.

Salvador, une cité de culture

Du fait de son emplacement, l’ancienne Salvador est l’une de ces villes d’Amérique Latine qui ont accueilli de nombreux esclaves en provenance d’Afrique. Aujourd’hui l’héritage que ceux-ci lèguent à la culture locale est aussi présent dans les spécialisté culinaires de la réigion, qui font la joie des gourmets venus du monde entier qui sont souvent surpris d’une telle richesse gastronomique, ainsi que dans la musique traditionnelle de cette partie du Brésil. Or qui n’a jamais eu envie de se laisser ennivrer par le son d’une musique riche, propice à des soirées inoubliables ?

Commentaires

Laisser un commentaire